Le service Instant-As-Built proposé par Luxsense geodata combine plusieurs technologies afin d’offrir un modèle 3D as-built d’une précision inégalée, accessible et exploitable en ligne avec une grande facilité d’utilisation. Qui peut aussi constituer une base de qualité pour tout projet BIM.



 

Instant-As-Built est né d’un constat : « Les plans as-built sont rarement de bonne qualité car, pour avoir une documentation exhaustive, il faudrait qu’un géomètre soit sur place en permanence, ce qui est impossible. Les travaux doivent suivre leur cours et, si le géomètre arrive avec un peu de retard, les tranchées sont déjà refermées et on ne voit plus les canalisations qui ont été posées, par exemple », explique Gilles Rock, CEO et cofondateur de Luxsense geodata.

Pour répondre à cette problématique, Luxsense geodata propose, sous la bannière « Instant-As-Built » une documentation du chantier en continu, en haute résolution et de haute précision.

Pour cela, différentes technologies sont utilisées : en général, en plus du levé topo, le chantier est documenté à un rythme hebdomadaire par vues aériennes prises par un drone en combination avec des vidéos et photos prises par un smartphone par le conducteur de travaux ou le chef de chantier présent à un moment-clé.

« Ainsi, aucune information ne se perd. L’association entre levés du géomètre, par drone et par smartphone permet de construire un plan as-built complet, d’un très haut niveau de qualité, qui sera ensuite remis au client », souligne-t-il. « Il faut préciser que le bouquet de technologies complet n’est pas toujours indispensable. À titre d’exemple, les drones sont la technologie la plus rapide pour lever de grandes surfaces. Ils sont donc indiqués et suffisent pour évaluer les volumes de sol qui ont été déplacés lors d’opérations de terrassement. Il n’est alors pas nécessaire qu’un géomètre se déplace pour estimer, avec sa canne, un point à 2 ou 3 mm près. Lorsqu’un projet est réalisé en centre-ville en revanche, nous savons qu’il est difficile d’organiser des survols avec un drone et nous préconisons des survols moins réguliers avec des levés intermédiaires par smartphone. De la même manière, dans un projet de raccordement des réseaux dans une maison unifamiliale, le levé le plus approprié est celui par smartphone. Avant d’émettre une offre, nous réfléchissons toujours quelles technologies sont utilisables ou utiles pour ce projet en particulier », ajoute-t-il.

 

L’étape suivante consiste, pour Luxsense geodata, à construire un modèle 3D du projet à partir de ces levés. « Instant-As-Built permet d’estimer de manière très précise les différentes positions, les surfaces, les profondeurs des tranchées et les volumes de terres excavées. Et cela, même à partir d’une vidéo faite avec un smartphone sans avoir une connaissance approfondie de la technologie que nous utilisons ou d’expertise particulière. Ces mesures peuvent être utiles, entre autres, pour valider des factures, sachant qu’une erreur de mesurage ou d’estimation se traduit par une grande différence de coûts », indique Gilles Rock.

Accessible en ligne et mis à jour chaque semaine, le modèle Instant-As-Built a un grand avantage : il est facile à utiliser. « On parle de quantités de données énormes. Dans le passé, les modèles étaient super réalistes, super détaillés, mais difficiles à transmettre au client qui, souvent, ne disposait des ordinateurs nécessaires pour traiter cette masse de données. Notre solution permet d’accéder au modèle en ligne, y compris avec un appareil mobile – smartphone ou tablette -, donc de le consulter sur le terrain. On n’a besoin que d’une connexion internet pour utiliser ce service et d’une très courte introduction à son utilisation de notre part. Si l’on veut effectuer des opérations plus complexes, comme valider des niveaux de terrassement très précis par exemple, il est tout à fait possible de le faire en ligne, mais tous nos produits sont également exportables dans les formats standards connus des ingénieurs pour traiter ces informations », poursuit-il.

L’idée initiale était de créer cet as-built de façon ultra précis et complet mais, lors de tests réalisés en interne, les collaborateurs présents sur le terrain ont remarqué que même les données les plus simples – les images brutes ou les cartes en 2D – leur étaient d’une aide précieuse dans leur travail usuel de validation de métrés ou de facturation notamment.

 

La documentation de chantier par drones existe depuis la création de Luxsense geodata en 2015, mais le développement de la solution est permanent en fonction des retours ou demandes des clients. Les dernières évolutions concernent la méthodologie, le traitement et l’extraction des données. La dernière amélioration en date : « Les modèles que l’on peut déduire d’une documentation par smartphone sont très détaillés. Malheureusement, le GPS du smartphone ne fournit pas la précision requise – c’est pour cela qu’on a développé une fusion du positionnement d’un petit GPS externe ultra-précis avec les images et vidéos levés par smartphone. Ce nouveau développement nous permet de calculer des modèles 3D à 2 ou 3 cm près. » La collecte de données sur le terrain étant optimale, Luxsense geodata travaille maintenant sur le traitement de données : « Il y a encore beaucoup d’étapes d’optimisation et de validation des données et c’est plutôt dans notre workflow interne que nous essayons encore d’accélérer le processus. Pour le client, il est très important que les données soient disponibles très rapidement. Sur un chantier, comme celui du tram qui est très dynamique, beaucoup de choses changent en quelques jours. C’est pourquoi nous essayons de fournir ces données endéans deux jours ouvrables. La meilleure donnée ne vaut rien si elle arrive trop tard ! ». Par ailleurs, tous les modèles 3D sont photoréalistes, permettant la visualisation en réalité augmentée, service que le bureau Luxsense geodata est prêt à proposer.

Instant-As-Built est déjà utilisé sur de grands projets comme celui de Luxtram déjà cité, mais entre autres aussi la nationale 3, le contournement de Clervaux ou la réhabilitation des friches industrielles de Micheville, à côté de Belval. Il se prête à de grands projets de voiries, mais aussi à des chantiers d’envergure plus modeste.

Le service sera présenté lors de la BIMLUX 2021. « C’est l’acquisition de données qui constitue la base d’un projet BIM. Si le plan as-built est de mauvaise qualité, le modèle le sera aussi. L’atout de Instant-As-Built est de créer une base de données complète et précise qui améliore tout un projet », conclut-Gilles Rock.

 

 

Mélanie Trélat

 

Article paru dans