Interview de Steve Barzacca, directeur de département SAFE
(Sécurité – Amiante – Formation – Etat des lieux) de la société Devolux.

 

Devolux, membre de LSC Engineering Group, est spécialisé dans le project management, la direction des travaux, la sécurité chantier, les polluants du bâtiment (amiante, plomb, FMA), les formations, les états des lieux et l’expertise. Le département SAFE propose ses services dans la sécurité, tels que la coordination sécurité chantier et l’assistance en matière de sécurité et santé pour tout projet de construction de toute envergure. L’assistance au travailleur désigné ou au délégué à la sécurité représente également une des missions du département. Prochaine étape : la mise en service d’un centre de formation.

 

Quelle est l’histoire de Devolux ?
Quels sont ses domaines d’activité et les services que Devolux offre à ses clients ?

Devolux a été créé en avril 2019, sous le nom LSC Engineering. L’objectif était de regrouper les services direction des travaux de Luxplan et maîtrise d’œuvre de Simon-Christiansen & Associés afin qu’une seule entité puisse représenter le groupe en termes de suivi et de gestion de projet. Le service BIM a été centralisé sous cette même entité.

Pour éviter toute confusion auprès de nos clients et de nos fournisseurs avec LSC Engineering Group, nous portons, depuis janvier 2022, le nom de Devolux.

Aujourd’hui, Devolux est en mesure d’assurer le pilotage d’un projet du début à la fin. Bien que la société n’ait que trois ans, nous nous basons sur plus de 40 ans d’expérience dans nos domaines d’activité. J’aimerais soulever, par exemple, qu’il y a 40 ans, Luxplan a été fondé pour réaliser des activités de direction des travaux, qui était donc le premier département de Luxplan.

 

Quelles sont, en particulier, l’histoire et les missions du département SAFE ?

Spécialisé dans la sécurité et santé sur chantier et intégré dans le département QSE² (Qualité – Sécurité – Énergie – Environnement) de Simon-Christiansen & Associés pendant plus de 20 ans, le service coordination sécurité chantier a été transféré chez Devolux en 2020.

Par la suite, le département a poursuivi le développement de ses prestations afin de répondre au mieux aux demandes de nos clients. Parmi les premières nouvelles prestations proposées, nous pouvons citer l’assistance au travailleur désigné. Riche de notre expérience, nous savons que la sécurité est loin d’être un acquis sur les chantiers. Ainsi, pour offrir aux clients un suivi plus poussé, nous avons mis en place une assistance en matière de sécurité et santé, avec des formations et sensibilisations du personnel et un accompagnement des travailleurs désignés et délégués à la sécurité.

De plus, et face à une demande croissante, nous nous sommes positionnés sur les services de diagnostic amiante et autres polluants du bâtiment. Nous proposons également des états des lieux et expertises avant les travaux de démolition. Pour compléter nos services, nous allons mettre en place un centre de formation.

 

Quelles sont vos forces en tant qu’acteur présent dans le domaine de la sécurité ?

La plus grande plus-value que nous offrons à nos clients c’est la qualité de nos services, suivie par notre réactivité et notre proactivité. Notre travail est détaillé, précis et réalisé par une équipe d’experts dans nos différents domaines d’activité.

Un autre atout pour nos clients est le groupe auquel nous appartenons. LSC Engineering Group est composé de plusieurs sociétés spécialisées dans différents domaines d’activité. Cela nous permet d’avoir des spécialistes proches pour trouver des solutions rapides et adéquates quelle que soit la problématique.

 

Vous parliez plus haut de votre centre de formation.
Vous venez d’être agréé, pourquoi avoir fait cette démarche ?

D’abord, nous avons constaté un manque de formation sur le terrain, surtout au niveau du chantier et des ouvriers, ce qui peut augmenter le risque d’accidents. Lors de notre prestation d’assistance aux travailleurs désignés, les demandes de formations et de cours sur mesure étaient importantes.

Ensuite, nous souhaitons non seulement sensibiliser les entreprises de construction présentes sur les chantiers, mais aussi les architectes et les administrations publiques, en ouvrant nos formations sécurité à tous les acteurs du chantier et en proposant des formations sur le cadre légal au sens large de tout projet d’aménagement et de construction. Une meilleure compréhension de tous les facteurs d’un projet permettra d’un côté, de prendre en considération certains éléments dès la phase conception mais aussi, de réduire le budget du projet global.

 

Quelle est la plus-value de ces formations par rapport à celles que l’on peut trouver dans les centres de formation moins spécialisés ?

Notre centre de formation propose des formations adaptées aux besoins et aux demandes de nos clients. LSC Engineering Group est composé de plus de 350 collaborateurs répartis sur 15 entités dont 9 entités luxembourgeoises. Ils agissent au quotidien dans tous les domaines de l’ingénierie que ce soit dans l’assainissement, l’aménagement ou la construction.

Avec l’intervention de ces experts, Devolux offre des formations qui répondent parfaitement aux défis du marché.

 

Quel type de formations proposez-vous ?

Nous avons actuellement un catalogue de formations générales dans le domaine de la sécurité sur chantier (travail en hauteur, port du harnais, exercices sur les lignes de vie, équipements de protection individuelle, pollutions, etc.), le BIM, les procédures environnementales au sens large (demandes natures, évaluations des incidences sur l’environnement, commodo-incommodo, obligations produits chimiques, l’acoustique, etc.), l’économie circulaire et l’énergie (performance énergétique, subsides etc.).

 

Quelle est la prochaine étape ?

Nous souhaitons nous positionner davantage sur le marché et apporter notre contribution à l’importance de la formation. De plus, nous souhaitons contribuer à une meilleure compréhension des différents facteurs et acteurs d’un projet, toujours dans l’optique d’une optimisation à tous les niveaux, depuis la phase conception jusqu’à l’exploitation et au-delà.

 

Rédaction : Mélanie Trélat

 

Article paru dans