LSC Engineering Group avec ses entités Luxplan, Simon-Christiansen & Associés, Géoconseils, BSC, InterAlia, Luxsense, Zilmplan et Devolux, se sont installées depuis le 3 janvier 2022 à Contern dans leurs nouveaux bureaux, 4 rue Albert Simon.

 

Leaders sur le marché luxembourgeois, les différentes entités du groupe LSC ont réuni leur savoir-faire pour concevoir et construire ce nouveau siège social à leur image. Les différents domaines de compétences du groupe ont permis de répondre aux attentes et exigences des occupants et de construire un bâtiment de qualité. Afin de mettre en avant le choix des matériaux, le béton, l’acier, le bois et certaines techniques spéciales restent en partie apparents.

De même, le bâtiment a été conçu en respectant les principes de l’économie circulaire. L’adaptabilité du bâtiment, la fixation mécanique des éléments et l’utilisation d’énergies renouvelables sont quelques éléments importants pour assurer à la fois la durabilité et la résilience du bâtiment. En effet, le bâtiment a, entre autres, des façades en bois démontables. De plus, LSC a construit le premier bâtiment administratif d’une telle taille avec une isolation en laine de mouton luxembourgeoise, matériau qui contribue à réguler l’humidité et à assurer la qualité de l’air de la construction. La durabilité du projet se reflète également dans les certifications environnementales BREEAM et DGNB.

La construction se fait en deux phases : la première phase s’est terminée fin 2021, avec une superficie de 7.500 m² brute hors-sol et deux niveaux de parking souterrains. Le chantier de la seconde phase est en cours. Cette deuxième phase, d’une superficie d’environ 3.500 m² brute hors-sol et deux sous-sols, sera en exploitation en mars 2023. L’architecture est signée par le bureau Jonas Architectes Associés.

Des réflexions ont été menées dès la phase de conception autour de la mobilité afin d’encourager les collaborateurs à prendre les moyens de transport en commun ou à covoiturer.

 


LSC Engineering Group souhaite offrir à ses collaborateurs un cadre de travail dans lequel ils peuvent s’épanouir : différentes zones de café sont à leur disposition, un restaurant avec une cuisine variée et équilibrée et un accès sur toiture verte. Ce bâtiment a été pensé par et pour les collaborateurs.


 

 

Le nouveau siège social de LSC Engineering Group a été conçu pour et par ses collaborateurs.

La palette de prestations proposées par les différentes entités du groupe permet d’accompagner un tel projet de la phase conception, réalisation des études, suivi travaux jusqu’à la phase exploitation, avec un savoir-faire qui répond parfaitement aux exigences du marché. Les études du nouveau bâtiment administratif ont débuté en janvier 2019 pour un déménagement en décembre 2021, grâce à l’intervention et l’expertise des différentes entités du groupe.

Devolux, dans le cadre de sa mission de pilotage, a eu en charge la gestion de projet, le suivi d’exécution et la coordination générale des études et des travaux. Un des atouts de Devolux pour ce projet a été de pouvoir compter sur une équipe de 26 personnes, permettant ainsi, lorsque cela s’avérait nécessaire, de mener, en parallèle, le suivi d’exécution, le pilotage, l’état des lieux et la coordination sécurité-santé.

 

De plus, forte de son expérience chaque entité de LSC Engineering Group a su s’entourer d’entreprises fiables afin d’atteindre les objectifs du maître d’ouvrage.

Ceci constitue un atout majeur pour le maître d’ouvrage mais également d’un point de vue pilotage. En effet, les informations sont à portée de main, permettant ainsi une réactivité précieuse. C’est pourquoi, malgré la pandémie et les difficultés d’approvisionnement, en associant quotidiennement son savoir-faire, LSC a pu réaliser les études et les travaux du bâtiment dans les délais tout en maitrisant la qualité du résultat ainsi que le budget.

 

Dans ce contexte, les différentes entités de LSC Engineering Group ont permis de mener à bien cette mission.

L’intervention de Géoconseils s’est déroulée en deux phases. Dans un premier temps, la réalisation d’une étude géotechnique à l’aide de forages carottés pour vérifier la nature du sous-sol (ici des marnes datant du Jurassique) et le niveau de l’eau souterraine, afin de donner des recommandations adaptées pour le terrassement, la réalisation des talus de la fouille, les fondations et l’étanchéité des parties enterrées du bâtiment.

Dans un second temps, Géoconseils est intervenu lors des terrassements pour contrôler la stabilité des talus et vérifier le fond de fouille pour confirmer la nature de la roche ainsi que les paramètres donnés lors de l’étude géotechnique.

Le département topographie de Luxplan a été sollicité tout au long du projet afin de réaliser le levé de la situation existante avant travaux et en phase suivi du chantier pour les contrôles, métrés, implantations d’axes et nivellements.

Le département VRD (voiries et réseaux divers) et la cellule paysage du département DUA (département urbanisme et aménagement du territoire) de Luxplan ont été mandatés pour la conception des espaces extérieurs.

 

L’accent a été mis sur un aménagement écoresponsable tant dans le choix des matériaux que dans l’intégration de la mobilité active.

Une large esplanade, bordée de plantations, permet de souligner l’architecture de la façade principale du bâtiment et crée un espace d’accueil et de rencontre pour les collaborateurs et les visiteurs. Ces derniers ont été placés au centre de la conception et des places de stationnement, dont deux équipées de bornes de recharge, ont été construites à leur intention.  L’aspect fonctionnel a également fait l’objet d’une étude poussée comme l’aménagement d’un passage pour la livraison du restaurant d’entreprise, ou bien l’intégration paysagère du local poubelle.

 

L’entité Simon-Christiansen & Associés est au cœur même de la conception et la construction du bâtiment en intervenant notamment au niveau des fondations et l’étanchéité, la structure du bâtiment et l’escalier en acier.

Avec le support de Géoconseils, qui a fourni les caractéristiques du sol et qui a réalisé une étude poussée sur l’eau dans le sol, Simon-Christiansen & Associés a conçu les fondations en béton-armé et a développé le concept d’étanchéité, plus précisément une cuve étanche « Weisse Wanne ».

Le bâtiment est conçu en béton-armé, avec un système des poteaux sur une dalle champignon. Une particularité du projet est, que l’entité BSC a incorporé des gaines avec de l’eau pour leur concept de la climatisation par une « dalle active » à l’intérieur des dalles en béton. Un autre point intéressant est la reprise de la façade en bois, qui s’accroche devant la structure porteuse.

Au cœur de l’atrium se trouve un magnifique escalier en acier, conçu comme caisson ouvert avec des raidisseurs, qui s’accroche uniquement aux passerelles de chaque niveau.

 

 

La documentation par drone a joué un rôle essentiel dans le suivi de chantier.

Chaque semaine Luxsense a effectué un survol par drone pour documenter le chantier complet. A partir de ces images, une copie numérique du chantier à haute résolution a pu être créée avec une précision de 2 à 3 cm. Grace à cela, les ingénieurs avaient toujours des données très récentes à disposition ce qui leur a facilité le travail quotidien dans le suivi du chantier, la planification de nouvelles opérations ou dans la vérification et la validation des mesures. Finalement, les résultats sous forme d’images, vidéos et maquettes 3D ont pu être intégrés dans les communications sur le bâtiment afin d’anticiper le déménagement.

Pour la technique, l’entité BSC a choisi d’intégrer des techniques fiables, éprouvées et simples : ventilation double flux, ventilo-convecteurs pour le chauffage et dalle active pour rafraichir l’ambiance. L’intérêt d’un tel système permet une gestion journalière et automatisation optimale du bâtiment. Les réactions du bâtiment sont scrutées et enregistrées pour permettre d’optimiser son fonctionnement technique tout au long de son exploitation.

 

Pour BSC, prioriser le confort des occupants va de pair avec la maitrise énergétique du bâtiment.

Sensibiliser les collègues sur les enjeux énergétiques dans leur quotidien est la prochaine étape.

Pour accentuer les principes de la construction durable et de l’économie circulaire, le bâtiment est en cours de certification DGNB et BREEAM, sous la guidance du département QSE² (qualité, sécurité, environnement et énergie) de Si-mon-Christiansen & Associés. Les certifications ont permis au groupe de définir des objectifs clairs dès la conception, afin de répondre aux besoins des futurs occupants, de veiller à la protection environnementale et de garantir une performance énergétique élevée.

Pour démontrer la qualité de la mise en œuvre, différents contrôles ont été effectués après achèvement du bâtiment : mesures de la qualité de l’air intérieur, contrôle de l’enveloppe thermique par la thermographie, vérification de l’étanchéité à l’air à l’aide d’un test Blowerdoor ainsi que le contrôle des matériaux sur chantier.

Beaucoup d’autres interventions des entités du groupe comme le concept d’assainissement, les demandes d’autorisations, l’analyse sur l’accessibilité des locaux, la signalétique du bâtiment et l’aménagement des bureaux ont permis de faire de ce bâtiment, le bâtiment de ses collaborateurs.

 


 

Interview avec Jonas Architectes Associés
Le nouveau bâtiment de LSC Engineering Group 

 

 

 

Vous avez conçu le nouveau siège du groupe LSC. Quels étaient les éléments importants pour le maître d’ouvrage?

Du point de vue de notre bureau d’architectes, le projet était dès le début un défi particulier. Le souhait du maître d’ouvrage était de construire un bâtiment afin de rassembler toutes les entités du groupe. Au moment de la planification et il fallait trouver une solution qui puisse répondre à la structure hétérogène et aux différentes exigences. Le bâtiment devait à la fois être fonctionnel et offrir des zones qui dépassent le cadre proprement dit des espaces de travail. L’idée était d’aménager des zones de convivialité essentiellement pour les moments de pause et de détente au niveau de l’atrium, la partie du bâtiment qui en est le cœur même.

 

Le bâtiment impressionne par son hall d’entrée lumineux et son grand escalier tournant qui relie tous les étages. Quels matériaux avez-vous utilisés et pourquoi?

L’escalier tournant est une construction acier, et ce pour deux raisons. D’une part, l’acier permet d’évoquer en filigrane l’esprit et le type de conception que le bâtiment doit incarner. Ensuite, il constitue la contrepartie visible de la construction à ossature en béton armé du bâtiment. Avec son toit en ossature bois, l’atrium reflète le répertoire et les différentes disciplines de l’ingénierie en stabilité. Construire en béton, en bois ou en acier. Il était important pour le maître d’ouvrage de montrer son savoir-faire dans les différentes disciplines liées à l’ingénierie de stabilité et structures.

D’un point de vue architectural, le choix de l’acier brut se justifie par le principe de suffisance. En effet, on a renoncé autant que possible à des revêtements additionnels comme par exemple de la peinture ou du crépi pour la finition des murs et des plafonds. Le béton apparent, les surfaces en bois et l’acier brut sont les principaux éléments de design, leur aspect naturel et vivant apporte une touche de bien-être et de confort au bâtiment.

 

Quand on construit un nouveau bâtiment pour des ingénieurs, énergie et technologie sont bien sûr au centre des préoccupations. Dans quelle mesure ces deux éléments ont-ils influencé l’architecture?

Lors de la planification d’un nouveau siège pour un groupe d’ingénieurs dont les compétences clés sont la construction durable et l’utilisation de techniques de construction respectueuses de l’environnement, il est important que le maître d’ouvrage lui-même montre l’exemple. Dans le même ordre d’idées, nous avons particulièrement veillé à limiter la consommation énergétique du bâtiment mais aussi l’utilisation d’installations techniques au minimum nécessaire. Il s’agit donc de réduire la consommation de ressources tant lors de la construction du bâtiment que pour son fonctionnement. Nous avons par exemple renoncé à placer des faux plafonds sur une surface relativement grande du bâtiment, les installations techniques ont donc été aménagées de façon visible aux plafonds en béton, ce qui a permis de réduire les coûts mais aussi la consommation de matériaux, tout en accentuant les installations techniques au niveau créatif et design. Ainsi les techniques ont été réalisé en grande partie de façon visible et reflète le savoir-faire des ingénieurs du groupe.

 

Qu’avez-vous particulièrement apprécié dans ce projet?

En tant qu’architecte, ma plus grande joie est de trouver un dénominateur commun entre les souhaits et les objectifs du maître d’ouvrage et mes propres idées et visions. C’est véritablement ce que nous sommes parvenus à faire dans ce projet, dans le cadre d’un processus de développement très constructif et factuel de toutes les parties et à l’entière satisfaction du client ainsi que de l’architecte. On pense ici en particulier à l’atrium et à l’apparence subtile et complexe de sa toiture shed, à ses différentes galeries et à son imposant escalier, car c’est bien l’atrium qui est à coup sûr l’élément marquant du bâtiment et qui lui confère son caractère unique.

 

Contact
Jonas Architectes Associés S.A. :
32, Rue Prince Henri / L-9047 Ettelbruck

 

 


 

Faber Timber & CLTECH
Un partenariat solide

 

La Faber Timber Solutions SARL est issue du métier de charpentier. Depuis la création d’Ernst Faber GmbH en 1998, elle s’est développée pour devenir un prestataire de services moderne et un fournisseur de solutions complètes dans le domaine de la construction en bois.

 

La construction en bois aujourd’hui : durable, intelligente
Et sans limites

La construction en bois d’aujourd’hui commence par l’étude de faisabilité en bois, en tenant compte des documents de planification existants, dans le but d’utiliser tous les matériaux de construction de manière intelligente et en ménageant les ressources. Dans ce contexte, la statique ainsi que la protection contre les incendies, la protection thermique et la protection phonique sont établies et constituent ensuite la base de la planification de l’ouvrage/du projet. La gestion du processus qui s’ensuit s’effectue principalement à l’aide du modèle BIM (Building Information Management). Tous les corps de métier concernés par la construction en bois moderne doivent être numérisés afin de garantir un déroulement sans faille du calendrier de construction. Les fondations, la construction en béton, l’équipement technique, la construction de fenêtres, la conception de la façade, etc. doivent être pris en compte.

Dans le cadre du projet de construction du siège social du groupe LSC Engineering à Contern, il s’agissait de concevoir et de produire une enveloppe en bois avec une isolation en laine de mouton, et donc une construction de façade en bois exigeante, y compris une construction de fenêtre complexe à planifier, afin de permettre le montage en préfabrication.

Faber Timber Solutions a réalisé l’étude des éléments de façade, y compris la création des plans de coupe, des plans de montage ainsi que la création des données de commande pour l’installation d’usinage à commande numérique, sur la base d’un relevé numérique en 3D et des documents de planification présentés. Le défi consistait à associer des éléments de mur/façade préfabriqués de haute précision à une structure porteuse en béton armé.

 

De fortes synergies naissent de partenariats solides

La production a été prise en charge sans problème par CLTECH GmbH & Co. KG : construction en bois high-tech avec taille et ensuite préfabrication des différents éléments de façade.

Grâce à une commande de machine moderne et intelligente, les possibilités dans la construction d’éléments ont fortement augmenté ces dernières années. Les exigences en matière de qualité ont augmenté dans les mêmes proportions ces dernières années, ce qui explique que les exigences posées à CLTECH Hightech Holz-bau soient aussi élevées que d’habitude.

La construction du mur, composée d’une structure porteuse avec du bois lamellé-croisé visible à l’intérieur, combinée à une construction de façade prémontée en poutres à âme, a nécessité toute la machinerie de l’entreprise. La structure porteuse en bois lamellé-croisé a pu être découpée sur une Hundegger PBA (centre d’usinage à portique). Tous les éléments de construction en forme de barre, tels que les poutres à âme, le bois lamellé-collé et le bois massif de construction, sont passés par une Hundegger K2 Industrie et y ont subi tous les traitements qui ont rendu possible la construction des éléments sur les tables de montage. Les différents éléments ont été assemblés dans la station murale et préparés pour le montage des fenêtres. Spécialement pour la réalisation de ce projet, toute une partie de l’atelier de montage a été préparée en très peu de temps pour la mise en place des fenêtres. Les éléments muraux ont été fixés de bout en bout à des dispositifs spéciaux de manière à pouvoir continuer à les travailler sans danger. Grâce à des grues de plafond et à un appareil d’aspiration sous vide, la mise en place des vitres dans les cadres de fenêtres n’a plus posé de problème.

Mais pour qu’une production comme celle-ci puisse se dérouler sans problème, il faut à nouveau une très bonne planification en amont. La planification de la construction en bois requiert des collaborateurs disposant d’une grande expertise – Faber Timber Solutions peut apporter cette expertise et offre, avec CLTECH, un partenariat solide pour des projets de construction en bois orientés vers l’avenir.

 

Contact
Faber Timber Solutions SARL : 
5-7, Op Tomm / L-5485 Wormeldange – Haut
CLTECH GmbH & Co. KG : Clara-Immerwahr-Str. 10 / D-67661 Kaiserslautern 

 

 


 

 

Article paru dans